Que faut-il savoir sur un chauffe-eau?

Que faut-il savoir sur un chauffe-eau?

02 Sept, 2020


Écrit par Jude M. 

La plupart des gens ont une connaissance très limitée en ce qui concerne les chauffe-eaux. Pourtant, c’est un élément indispensable pour le confort des résidents. Le choix de sa capacité, l’entretien et de son remplacement peut paraître compliqué. Pourtant avec les bons outils et les bonnes connaissances, il est très facile pour monsieur et madame tout le monde de maîtriser les informations nécessaires à son chauffe-eau.

Capacité d’un chauffe-eau

Bien souvent on entend parler d’un chauffe-eau de 40 gallons (environ 180 litres) ou de 60 gallons (environ 270 litres). Mais que représentent ces valeurs? La capacité du réservoir représente la quantité d’eau chaude disponible immédiatement. La valeur qui représente son taux de rechargement par heure est sa puissance de chauffage. En moyenne, un chauffe-eau ayant une puissance de 3000 watts pourra produire 173 litres d’eau par heure.  Il est préférable de sélectionner un chauffe-eau adapté aux besoins de l’habitation, car un chauffe-eau trop petit risque d’épuiser son réservoir trop rapidement et un chauffe-eau trop grand augmentera la consommation d’énergie.

Comment déterminer la capacité et la puissance d’un chauffe-eau pour assurer le confort et la disponibilité de l’eau chaude lorsqu’elle est demandée? Un bilan d’utilisation des usagers est nécessaire.

En général, l’utilisation d’eau chaude est de :

  • 1,5 à 2,0 gal/minute pour une douche
  • 2,0 à 3,0 gal/minute pour un bain
  • 0,5 à 1,5 gal/minute pour un lavabo (salle de bain)
  • 1,5 à 3,0 gal/minute pour une laveuse
  • 1,0 à 2,2 gal/minute pour un évier (cuisine)
  • 1,0 à 2,5 gal/minute pour un lave-vaisselle

***1 gallon impérial équivaut à 4,5 litres***

L’entretien

Entretenir son chauffe-eau permet d’assurer sa longévité. Ces actions seront plus récompensées lorsque l’eau potable est dite dure et/ou ferreuse. Pour connaître la qualité d’eau, il est conseillé de faire une analyse d’eau potable.

Il est suggéré de procéder à la vidange, annuellement, du réservoir du chauffe-eau, afin d’évacuer tous les dépôts qui ont pu s’accumuler au cours de l’utilisation.

Les étapes de la vidange d’eau chaude sont :

1. Couper l’alimentation électrique à partir du panneau de distribution du chauffe-eau.

2. Couper l’arrivée d’eau froide du chauffe-eau

3. Connecter un boyau d’arrosage au robinet de vidange situé au bas du chauffe-eau et rediriger l’extrémité du boyau vers le drain de plancher. Si le drain de plancher n’est pas accessible ou non existant, il faudra utiliser un bac. (Puisque c’est la gravité qui fera son action, il est référable que l’extrémité du boyau d’arrosage soit sous le niveau du robinet de vidange.)

4. Actionner le robinet de vidange du chauffe-eau. Dépendamment du modèle du chauffe-eau, se référer au manuel de ce dernier pour s’assurer d’une utilisation adéquate et éviter un bris.

5. Pour accélérer la vidange du chauffe-eau, ouvrir le robinet d’eau chaude le plus près du chauffe-eau (ex. : lavabo de toilette, etc.).

6. Lorsque le réservoir est vide, fermer le robinet utilisé.

7. Ouvrir l’arrivée d’eau froide du chauffe-eau sur des intervalles de 20 à 30 secondes, jusqu’à temps qu’il n’y a plus de résidus visibles et que l’eau sortant du chauffe-eau soit claire.

8. Fermer le robinet de vidange et déconnecter le boyau d’arrosage.

9. Ouvrir l’entrée d’eau froide pour remplir de nouveau le chauffe-eau. Vous devriez entendre le remplissage du chauffe-eau.

10. Ouvrir de nouveau le même robinet, eau chaude, le plus près du chauffe-eau pour purger le système et évacuer tout l’air qui a pénétré à l’intérieur du système.

11. Une fois que l’air a été purgé et que l’eau s’écoule sans interruption, fermer le robinet.

12. Vérifier si le drain ne présente aucune fuite.

13. Réactiver l’alimentation électrique au panneau de distribution.

14. Attendre une période de 4 heures avant d’utiliser l’eau chaude.

NOTE : L’eau évacuée, du chauffe-eau, est à une température qui risque de provoquer des brûlure. Il est important de porter des gants, de rester prudent et éviter toute action brusque qui peut engendrer un éclaboussement. Il est important que l’alimentation électrique soit couper lorsque le niveau d’eau est sous les éléments chauffant du chauffe-eau. Sinon cela peut engendrer un bris d’équipement. Si vous n’êtes pas à l’aise, ne touchez à rien et faites appel à un professionnel.

Les chauffe-eaux possèdent deux éléments chauffants. Si vous remarquez que l’eau est sous la température normal et que l’eau chaude s’écoule moins longtemps qu’à la normale. Il est fort probable qu’un élément est défectueux. Cette opération, bien que simple à faire, est conseillé d’être effectué par un maître électricien. Cette réparation est pertinente si le chauffe-eau n’est pas en location, que le chauffe-eau est âgé de moins de 10 ans ou n’est pas sous garantie. Il est déconseillé de manipuler la température des éléments à la hausse, car elle est déjà préprogrammée à l’usine. De plus, cela augmente le risque de brûlure. Ce risque est plus prononcé pour les personnes âgées.

L’isolation autour de la plomberie sortant du chauffe-eau et du chauffe-eau aide à limiter la perte de chaleur de l’eau chaude.

Le remplacement

Bien qu’un chauffe-eau ait une durée de vie de 15 ans, certains assureurs demandent son remplacement à chaque 10 ans. Son remplacement est également conseillé, si le chauffe-eau présente des dommages physiques graves, suite à une collision, si une fuite provient du réservoir ou si les dommages de la rouille sont trop importants. Si le chauffe-eau est loué, son remplacement est, généralement, pris en charge par le fournisseur, un simple appel est suffisant. Sinon, il est possible d’acheter un chauffe-eau sur une grande surface. Il est suggéré de faire appel à une personne habile ou à un plombier, car une fuite du chauffe-eau risque de provoquer de graves dommages à la propriété, voir des brûlures aux usagers lors de son utilisation.

Call Now ButtonAppelez-nous: 450-235-3030